Energiewende, un bel enfumage.

L'avis critique de la cour des comptes fédérales, mai 2021.

Le gouvernement fédéral veut réaliser la transition énergétique le plus rapidement possible - ce qui pourrait devenir une menace pour l’économie. Pour cela il accepte une hausse des prix de l’électricité et des pénuries d’approvisionnement.

Verts et CDU en Bade-Wurtemberg.

Ne pas oublier que le promoteur éolien et photovoltaique Valeco, basé à Montpellier, a été racheté en totalité en 2019 par EnBW Energie Baden-Württemberg AG , la 3 ième société électrique allemande possédée à 45,01 % par le Land du Bade-Wurtemberg et dirigé par une ministre-présidente « verte ».

La nouvelle loi EEG 2021 .

Le Conseil des Ministres allemand adopte le 12 mai 2021 le projet révisé de la Loi Fédérale sur la Protection du Climat (Bundes-Klimaschutzgesetz) suite au jugement de la Cour Constitutionnelle Fédérale.
Le gouvernement compte réduire les émissions de gaz à effet de serre de 65% d´ici 2030 par rapport à 1990, contre 55% auparavant, puis 88% d´ici 2040 avec l´intention d´atteindre en 2045, soit cinq ans plus tôt qu´initialement prévu, la neutralité carbone.

Entrée en vigueur de la nouvelle loi EEG 2021 qui remplace la loi actuelle de 2017 par une version fondamentalement modifiée fixant des objectifs ambitieux de développement des énergies renouvelables à l´horizon de 2030. L'objectif de l'amendement est de créer les conditions juridiques permettant de garantir que toute l'électricité produite en Allemagne soit neutre en carbone à partir de 2050. L'objectif intermédiaire est une part des énergies renouvelables de 65 % à la consommation d'électricité en Allemagne en 2030.

« La vérité est que la transition énergétique (« Energiewende », le plan allemand visant à faire passer la part de la production « renouvelable » d'électricité à 80% en 2050) est sur le point d'échouer. La vérité est que, sous tous les aspects, nous avons sous-estimé la complexité de cette transition énergétique. La noble aspiration d'un approvisionnement énergétique décentralisé et autonome est bien sûr une pure folie ! »
Sigmar Gabriel, vice-chancelier d'Allemagne ministre de l'Économie et de l'Énergie, responsable de l'Energiewende en 2018.

Allemagne et éoliennes.